comprendre les troubles du sommeil chez les adultes

décembre 22, 2023

On dit souvent que le sommeil est le meilleur médicament. Cette expression populaire prend tout son sens quand on sait l’importance du sommeil pour notre santé. Un adulte a besoin en moyenne de sept à huit heures de sommeil par nuit pour être en bonne santé. Malheureusement, plusieurs personnes ont du mal à respecter cette norme à cause des troubles du sommeil.

Les troubles du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

Un trouble du sommeil, c’est quoi exactement ? Pour faire simple, il s’agit de problèmes qui impactent la qualité, la quantité ou le timing de notre sommeil. L’insomnie, la somnolence excessive en journée, les troubles du rythme circadien et le syndrome d’apnées du sommeil en sont quelques exemples.

A lire également : les symptômes et les traitements de la polyarthrite rhumatoïde chez les femmes

L’insomnie est l’un des troubles du sommeil les plus courants chez l’adulte. Elle se caractérise par une difficulté à s’endormir ou à rester endormi toute la nuit. L’insomnie peut être ponctuelle ou chronique, c’est-à-dire qu’elle dure plus de trois mois.

La somnolence excessive en journée, quant à elle, est une envie irrépressible de dormir durant la journée, même après une nuit de sommeil complète. Cette somnolence peut être due à une mauvaise qualité de sommeil la nuit précédente, à un trouble du sommeil non diagnostiqué ou à d’autres facteurs de santé.

A lire également : les signes avant-coureurs de l’hypertension artérielle chez les hommes

Comment se manifestent les troubles du sommeil ?

Pour comprendre si vous souffrez d’un trouble du sommeil, il est primordial de connaître les symptômes qui peuvent les accompagner. En effet, il est tout à fait normal d’éprouver de la difficulté à s’endormir de temps à autre, surtout dans des situations stressantes. Cependant, si ces problèmes persistent, il pourrait s’agir d’un véritable trouble du sommeil.

Parmi les signes les plus courants, on note une fatigue persistante pendant la journée, une somnolence excessive, des difficultés à se concentrer, des sautes d’humeur, une baisse de la libido, un réveil fréquent pendant la nuit ou un réveil très tôt le matin sans pouvoir se rendormir.

Le diagnostic des troubles du sommeil

Lorsque les troubles du sommeil deviennent un problème, il est essentiel de consulter un médecin. C’est lui qui sera en charge de poser un diagnostic précis. Pour ce faire, il prendra en compte vos antécédents médicaux, vos symptômes, et réalisera un examen physique.

Il est aussi possible que votre médecin vous recommande un test de sommeil, appelé polysomnographie. Cet examen enregistre votre activité cérébrale, le mouvement de vos yeux, votre fréquence cardiaque et respiratoire, ainsi que votre niveau d’oxygène dans le sang pendant que vous dormez.

Les traitements des troubles du sommeil

Une fois le diagnostic posé, il faut passer au traitement. Dans de nombreux cas, améliorer son hygiène de sommeil peut résoudre le problème. Cela inclut des modifications du style de vie, comme l’adoption d’un horaire de sommeil régulier, l’évitement de la caféine et de l’alcool avant le coucher, la diminution de l’exposition à la lumière des écrans le soir, et la pratique d’une activité physique régulière.

Dans certains cas, une prise en charge médicale peut être nécessaire. Cela peut inclure des médicaments pour aider à l’endormissement ou le maintien du sommeil, ou encore une thérapie comportementale cognitive pour l’insomnie (TCC-I), qui est une intervention non médicamenteuse.

Pour le syndrome d’apnées du sommeil, le traitement de première ligne est la pression positive continue (PPC). Il s’agit d’un appareil qui délivre de l’air sous pression à travers un masque, empêchant ainsi les voies aériennes de se fermer pendant le sommeil.

Quand les troubles du sommeil affectent la santé

Il est important de ne pas négliger les troubles du sommeil, car ils peuvent avoir un impact sur votre santé à long terme. En effet, un mauvais sommeil peut augmenter le risque de développer diverses maladies comme l’hypertension, le diabète, l’obésité, la dépression, un trouble de l’humeur, et même certaines maladies cardiovasculaires.

De plus, la somnolence en journée peut être à l’origine d’accidents de la route ou de travail, car elle diminue la vigilance et la concentration.

Maintenant, vous avez une meilleure compréhension des troubles du sommeil chez les adultes. Il est essentiel d’écouter votre corps et de prêter attention à la qualité de votre sommeil. Si vous rencontrez des problèmes de sommeil, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir de l’aide.

L’importance du sommeil paradoxal dans les troubles du sommeil

L’évoquation du sommeil chez l’adulte ne serait pas complète sans mentionner le sommeil paradoxal. Il s’agit d’une phase particulière du sommeil, caractérisée par un état de grande activité cérébrale, proche de celle de l’éveil. C’est lors de cette phase que se produisent la majorité des rêves.

Lors de l’observation d’un cycle de sommeil, on peut distinguer plusieurs phases : endormissement, sommeil léger, sommeil profond et sommeil paradoxal. Ces phases se succèdent plusieurs fois au cours d’une nuit de sommeil et sont régulées par notre horloge interne, aussi appelée rythme circadien.

Chez une personne en bonne santé, le sommeil paradoxal représente environ 20 à 25% de la durée totale du sommeil. Cependant, dans certains troubles du sommeil, comme l’apnée du sommeil, la durée du sommeil paradoxal peut être réduite. Cela peut avoir des conséquences significatives sur la qualité du sommeil et sur l’état de fatigue ressenti pendant la journée.

Les troubles du mouvement liés au sommeil

Au-delà des difficultés d’endormissement et des réveils nocturnes, les troubles du sommeil peuvent également se manifester par des troubles du mouvement. Parmi ceux-ci, on retrouve les mouvements périodiques des jambes pendant le sommeil, le syndrome des jambes sans repos et le bruxisme (grincement des dents).

Le syndrome des jambes sans repos est un trouble neurologique qui provoque une envie irrésistible de bouger les jambes, particulièrement au repos ou lors de la nuit. Ceci peut perturber la qualité du sommeil et provoquer une somnolence diurne.

Les mouvements périodiques des jambes pendant le sommeil sont des mouvements involontaires, généralement des extensions des orteils et parfois des flexions du genou et de la hanche. Ils peuvent interrompre le sommeil et conduire à une fatigue excessive pendant la journée.

Il est à noter que ces troubles du mouvement peuvent parfois être un symptôme d’autres troubles du sommeil, comme l’apnée du sommeil. Ils nécessitent donc un diagnostic précis, qui peut inclure une polysomnographie.

Conclusion

Comprendre les troubles du sommeil chez l’adulte est une étape essentielle pour améliorer la qualité du sommeil et, par conséquent, la qualité de vie. Si vous vous sentez souvent fatigué, si vous avez de la difficulté à vous endormir ou à rester endormi, si vous vous réveillez fréquemment la nuit ou trop tôt le matin, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé. Il existe des solutions pour améliorer votre sommeil, que ce soit par des modifications de votre hygiène de vie ou par une prise en charge médicale.

N’oubliez pas que le sommeil est un élément clé de notre santé, tout autant que l’alimentation ou l’activité physique. Prenez soin de votre sommeil comme vous prenez soin de votre corps.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés